See you in May 2024 !

Message from the Redadeg in 2022

The baton that is passed from hand to hand symbolises the Breton language that has been passed down from generation to generation. It carries a message of which the content and the author are kept secret right up until the finishing line, where they are then revealed to the public.

Here we uncover the message that was slipped inside the baton in Vitré on 20th May 2022 and read on stage at the finish in Vannes on 28th May 2022. A very moving, foreful and beautifully written text by Maina Audran and Ninnog Louis on this year’s theme "Breizh a bep reizh!" (all the colours of Brittany!)

Download the text

French version :

Bonjour mon fils et ma fille,
écoute et répète après moi,
car un jour ce sera à toi,
de transmettre la langue bretonne dans le pays.

Ecoute cette musique qui résonne,
au plus profond de ton cœur.
Le refrain de la vie et de l’amour,
qui fait écho au mien.

Ouvre grand tes oreilles,
Et donne-moi ta main.
N’entends-tu pas venir au loin là-bas,
le murmure d’un peuple qui s’élève ?

Fais tes premiers pas petit à petit,
et prononce tes premiers mots avec ta mère.
A l’école Diwan la plus proche,
tu iras bientôt apprendre et jouer.

Cours et trébuche parfois,
la terre tremble un petit peu,
sous les pas des gens qui arrivent en nombre,
pendant que toi tu grandis.

Tu as des amis autour de toi,
pour t’encourager et t’aider.
Ensemble vous parviendrez,
à atteindre votre but.

De plus en plus près les gens parlent,
et de plus en plus la terre tremble :
arrête de jouer et de rire un instant,
pour observer la foule qui approche.

Cours avec eux, autant que tu peux,
la Redadeg ne t’attendra pas toujours !
Chemine à travers les routes,
jusqu’à user tes chaussures

Des gens venus de partout,
personnes âgées, jeunes et de de tous genres,
grands et petits réunis,
pour crier : « du breton dans le pays » !

Quel plaisir, quel étonnement,
te voir courir à vive allure.
A travers les villes et les sentiers de Bretagne,
tu répands du breton partout.

S’il t’arrive d’être mélancolique en songeant
à la beauté perdue des pays traversés autrefois,
regarde derrière toi : les voilà loin maintenant,
c’est à peine si tu les aperçois d’ici.

Voici venu le moment pour toi de prendre le témoin,
ouvre ta main et garde le bien précieusement,
c’est à toi d’en faire bon usage,
et de le transmettre de maison en maison.

Lève la tête et regarde devant toi :
Un merveilleux monde s’ouvre à toi,
une infinité de chemins,
qu’il vous reste à explorer.

Donne le témoin à la personne à côté de toi,
ainsi ton cœur sera plus léger !
Mais ne t’arrête pas de courir,
et continue d’ouvrir de nouveaux chemins.

De nouveaux chemins pour les futurs apprenants,
et pour que jamais ils ne cessent,
de marcher et de parler breton,
jusqu’à ce qu’ils courent à leur tour.